Emma Haché

-
Emma Haché

Emma Haché

Emma Haché est l’auteure d’une vingtaine de pièces de théâtre. Elle est également poète, scénariste, et metteure en scène. Après avoir étudié en Art dramatique à l’Université de Moncton, Emma Haché poursuivra son apprentissage à l’École Omnibus de Montréal pendant près de 7 ans, période pendant laquelle elle s’affirme comme auteure dramatique. De nombreux prix viennent souligner la force et la qualité de son œuvre, parmi lesquels: La Prime à la création du Fond Gratien-Gélinas (pour la pièce L’Intimité), le Prix littéraire Antonine Maillet Acadie-vie (pour Trafiquée) ou le Prix du Gouverneur Général du Canada (pour L’Intimité), prix pour lequel elle sera finaliste à deux autres reprises (pour Trafiquée et Exercice de l’oubli). Son parcours est jalonné de collaborations avec des compagnies belges, françaises et canadiennes. Elle vit et travaille à Petite-Rivière-de-l’Île, en Acadie, où elle dirige le Théâtre Vent debout. Son théâtre est publié chez Lansman Éditeur.

Ouvrage EN VEDETTE

Johnny, 2021

Maison d'édition
Oeuvres du même auteur


Déclaration de l'auteure

Le théâtre est le moment de rencontres où une communauté apprend à apprivoiser les problèmes qu’elle peine à admettre, ses forces qu’elle n’ose pas s’avouer, les angoisses qu’elle apprend tous les jours à conjurer et les défis qu’elle doit savoir formuler.  La violence faite aux femmes dans la banalisation d’odieuses transactions marchandes, l’amour claquemuré dans l’intimité méconnue des intéressés distraits, l’épreuve agissant comme révélateur, la menace écologique qui plane sans qu’on sache s’y confronter, le déni comme préoccupant mécanisme psychique… sont autant de thèmes qui nous rendent collectivement le théâtre indispensable. Pour nous mesurer à de tels enjeux, un théâtre du verbe, des monologues, des évocations poétiques, la puissance des formes, nous confronte crûment à ce qui nous éblouit, ou encore un théâtre social de la distanciation ̶ nous amenant à analyser nos problèmes plus qu’à s’y identifier ̶ nous permet de les apprivoiser. C’est à cela que je me suis attelée, dans une écriture et un théâtre de l’engagement, dans le souffle duquel le secret de l’écriture se confond à la marche cadencée du monde sociopolitique.  Dans un monde exposé à de profondes secousses, en raison de la crise écologique qui point gravement, tout peut advenir. Tant qu’il y a humanité, il y a le théâtre. Il s’annonce comme une des dernières formes de rassemblement que nous puissions espérer, pour nous dire ensemble comment continuer dans un ordre en pleine mutation.